Blog Monday 28.07.14, 00:24 by Pinkas

The National - "My mind's not right"

Il arrive que la prog de Paléo fasse des choix risqués pour la Grande Scène. Il y a bien, occasionnellement, des artistes dont l’attribut premier n’est pas la popularité et qui se retrouvent à fouler cette énorme structure. On pense entre autres à Nick Cave & The Bad Seeds, lors de l’édition précédente, ou à PJ Harvey il y a trois ans. Cette fois-ci, c’est The National que j’ajouterais à cette honorable liste.

Les artistes en question ne sont fondamentalement inaccessibles: on ne parle pas de musique totalement déstructurée ou atonale. Mais tous ces artistes font preuve, chacun à leur façon, d’un goût pour l’experimentation plus prononcé que la moyenne. Chez The National, ce sont les textes à fleur de chair et les imprévisibles pétages de plomb de Matt Berninger qui fascinent.

En treize ans et cinq albums, la recette de ces originaires de l’Ohio a peu changé: la plume maitresse de Berninger est toujours sans égal quand il s’agit de raconter, ou plutôt dépeindre les frustrations inhérentes aux relations entre êtres humains. Les textes sont généralement accompagnés de mélodies sublimes, même si, parfois, elles se convulsent en un maelström sonique ravageur prêt à engloutir la scène, et nous avec. Quelle que soit la forme, le résultat est toujours émotionnellement honnête, voire dévastateur.

C’est certain, The National est tout sauf un groupe lisse. Matt Berninger n’est pas le plus typique des showmans: en une heure, on passe de la timidité à la démence. Comme possédé, il hurle ses mantras “My mind’s not right”, “I’m Mr. November, I won’t fuck us over!”. Il enjambe la barrière de sécurité et traverse plus de la moitié du terrain. Les fans hurlent avec lui, les autres découvrent cette connexion, subtile mais puissante, que le groupe entretient avec son public. Les premiers se souviendront d’un excellent concert, les seconds d’un exorcisme à ciel ouvert, avec Matt Berninger en maitre de cérémonie.
 

Comments

2 replies to this post at this moment
Monday 28.07.14 at 01:52 by Switzerland loves the Berninger Boys

Tom is amazing but Matt is the lead singer. Love to both as great artists!!!

Monday 28.07.14 at 02:30 by Pinkas

Indeed. Thanks for the heads-up. Article corrected. Hope you had a great night, see you next year!

Subscribe to our newsletter