Blog Monday 28.07.14, 00:44 by Sgt. Eleanor Rigby

Woodkid - Ciné Dimanche

Il était une fois dans l'Ouest du Paléo, sur la Scène des Arches, un artiste nommé Woodkid. Il avait déjà précédemment connu les feux de la rampe et les sentiers de la gloire. A propos du jeune Français, tout avait été écrit, dit et analysé. La Vérité si je mens, c’était pourtant la première fois que je le voyais en concert. 

La vie d’une chroniqueuse du Paléoblog n’étant pas un long fleuve tranquille, il me fallait donc innover pour cette dernière chronique du Festival. Mais comment innover, quand tout a été dit? Ca me semblait mission impossible. Un bon moelleux au chocolat plus tard (certains l’aiment chaud, je le préfère Ted), je rejoignais cette foule pas si métal jaquette pour assister au discours du roi Woodkid sur la plaine de l’as des Asse.

Il ne me faut pas sept ans de réflexion pour comprendre. La musique de Woodkid est une musique cinématographique. A l’aide de ses treize hommes (et femmes) en colère, il emplit l’espace d’une musique vibrante. La ligne verte de la pelouse des Arches disparaît sous une marée humaine prête à prendre dans les oreilles les montées en puissance des trois cuivres, du sextuor à cordes, des deux batteurs, du percussionniste et du claviériste.

J’ai toujours pensé que la musique que l’on écoute est la BO de notre vie. Avec un artiste ayant ce sixième sens pour trouver comment la transcender, la vie est belle. Elle ressemble à un enchaînement de scènes où le héros, ch’est moi, mon amour. Il y a deux jour, Woodkid faisait ses adieux à la musique pour se consacrer au cinéma. Quoi de plus évident? Il restera, pour ceux qui ont assisté à ses concerts, un sentiment ému, en mode "souviens-toi l’été dernier". Hasta la vista!

Comments

7 replies to this post at this moment
Monday 28.07.14 at 09:49 by Guy Buchler

Qualité d'écoute scandaleuse

Paléo se moque du public, se moque des artistes

Légèrement décalé sur la droite de la scéne, impossible de suivre le concert tant le mélange sonore avec le groupe se produisant au club Tent est pénible. Après le 2ème morceau, j'ai abandonné.

Les artistes feraient mieux, à l'avenir, de réfléchir à deux fois avant de venir se produire sur n'importe quelle scène du paléo.

Paléo est devenu un festival de qualité point de vue site, ambiance, variété culinaire, malheureusement la musique, pas le choix des artistes, mais la qualité d'écoute est passée au second plan.

Restent encore de petits festivals où le respect du public et des artistes qui s'y produisent existe encore.

Monday 28.07.14 at 15:21 by Katryn

Entièrement d'accord. J'étais aussi légèrement décalé à gauche lors de la production de Kev Adam. Je n'ai absolument rien compris. Je ne suis restée que 5 minutes.

Pour le concert de Woodkid j'ai du m'insérer au centre car sur les côtés il y a trop de bruits parasites.

Ce qui est étrange c'est que depuis le dôme ou le détour on entend assez bien sans être à côté contrairement à l'arche.

Monday 28.07.14 at 15:58 by Valentin

Je plussoie, la qualité d'écoute des Arches notamment est déplorable, en dehors du fait que le festival soit de plus en plus saturé en nombre de festivaliers. Si certain concert sont inaudible à cause des basses surpuissantes, des instruments inaudible, celui de Woodkid était le concert des parasites. Le son provenant du Club Tent en était pour cause, mais pas que. L'espace réservé au public à droite de la scène était énorme, seule manquait une qualité de son acceptable. Je me suis énervé avec un groupe de personne parce que j'entendais plus leur jérémiades que Woodkid...

Hormis la pluie, la boue, j'ai quand même passé un bon festival dans son ensemble, mais n'y retournerai certainement pas pour les raisons expliqué ci-dessus. La qualité de son est passé en second plan, c'est bien dommage.

Monday 28.07.14 at 14:03 by Sabine

Bonjour, hier au beau milieu du concert de wood kid, j'ai croisé un papa avec un bébé de même pas 2 semaines avec des pamirs sur la tête. Je suis choquée que le paléo le tolère. Un nouveau-né n'a rien à faire au milieu de la foule. C'est presque de la non assistance en personne en danger. De plus, je me demande ce que des parmirs font sur un crâne non formé. Un bébé de cet âge a besoin de protection et de calme...Bref avant qu'il arrive quelque chose de grave vous devriez interdire l'accès aux si petits, c'est une question d'éthique et de sécurité!

Tuesday 29.07.14 at 20:35 by Maick

Le paléo ne peut pas contrôler tous le monde et j'y étais à Woodkid tout devant c'était un des meilleur concert de dimanche. Et quand vous dites que les chois des artistes sont mauvais c'est complètement faux ex. Mercredi Nâaman,Stromae,ki Mani marley.

Wednesday 30.07.14 at 13:18 by Flo

La blague, comme si le Festival n'avait déjà pas assez à faire. Allez dire ça aux parents, qui sont les seuls fautifs...

Sinon je pense que le Paléo devrait avertir tous les festivaliers de souffler sur leur brochette de Wapiti avant de vouloir la manger, car je me suis brûlé la langue et je prends ça pour de la non assistance à personne en danger.

Bref, y'aura toujours des gens dépourvus de bon sense... Quoique les organisateurs puissent mettre en place.

Tuesday 29.07.14 at 10:23 by Julie

Je ne connaissais pas non plus woodkid et ça a été pour moi la surprise de ce paléo 2014!! Sa musique est incroyable et complétement unique.Bravo pour l'article il est très sympatique à lire.Merci pour ce paléo

Subscribe to our newsletter