Celso Piña

  • Mexique
  • Cumbia révolutionnaire

"Vous connaissez le heavy metal? Eh bien nous, nous faisons de la heavy cumbia. Les Colombiens la jouent d’une façon plus délicate. Nous, c’est à fond : tracatrac, tracatrac". Le contexte est posé. Sous ses airs de grand-papa moustachu, le fantasque accordéoniste Celso Piña n’est pas vraiment du genre à animer les thés dansants du 3e âge. Surnommé à juste titre "El Rebelde del Acordeón", cet admirateur du Che mène sa propre révolution festive. Il chahute la cumbia traditionnelle avec des sons urbains et populaires, de la musique Norteña et Sonidera ou même du ska, du reggae et du hip-hop. La cumbia et l’accordéon dans l’ère 2.0.