Octave Noire

  • France
  • Electro-pop panoramique

On lui trouverait presque un air de Piers Faccini, avec sa barbe dessinée comme un tapis d'herbes sèches et son air ébahi d'explorateur découvrant un nouveau monde. Un nouveau monde, c'est justement le titre du morceau qui ouvre l’album d'Octave Noire, Néon. Ses reliefs ont quelque chose de ceux cartographiés par Sébastien Tellier. Les synthés panoramiques à la Jean-Michel Jarre alliés aux atmosphères évocatrices d’un Daho engendrent une électro-pop bleu nuit au lyrisme assumé. Se laisser bercer par un phrasé rassurant, une voix grave et des mélodies généreuses qui vont crescendo. Et entrer dans un univers sombre, mystérieux et enveloppant de délicatesse et d’éternité.

En collaboration avec les DETOURS TALENTS ADAMI 2017.