Orkesta Mendoza

  • Etats-Unis
  • Mexique
  • Indie cumbia de contrebande

Amoureux du désert et d’histoires sombres, à une heure de route du Mexique, c’est à Tucson, en Arizona, que tout se passe. Sergio Mendoza, membre du groupe Calexico et leader d’Orkesta Mendoza, démontre du sable plein les santiags que la frontière entre Mexique et États-Unis va au-delà du trafic de drogue, commerce de sexe et effluves de Mezcal. N’en déplaise au gouvernement des Etats-Unis, de multiples et riches échanges résultent d’une frontière sans murs. Le meilleur exemple: cette sublime cumbia mêlée de ranchera et indie mambo, aux sombres touches de psyché, d'électro ou de surf rock. La bande originale des cauchemars de Donald Trump.