Crimer

  • Suisse
  • New wave helvétique à paillettes

Si le monde était un club, Crimer en serait le roi. Eblouissant personnage à la présence scénique spectaculaire et au déhanché foudroyant, Crimer s'est imposé comme le saint patron de la synth pop helvétique. Nourrissant une passion dévorante pour les 80's, de la danse au son et même jusqu'à la coupe de cheveux, le Zurichois remet au goût du jour le meilleur de l'esthétique new wave de cette décennie perdue. Avec un génie certain, il va jusqu'à piquer à Dave Gahan cette voix mystique et profonde qu'on pensait inégalable. Amateurs de Depeche Mode et de Bronski Beat, c'est pour vous.