Juan Toro y su cuadro flamenco

  • Espagne
  • Flamenco andalou

Triana est l’un des quartiers foisonnants de Séville. Longtemps gitan, il est connu pour avoir accueilli bon nombre de danseurs et musiciens mythiques de flamenco. Et la tradition perdure. L’arène, où les taureaux affrontent la muleta, cape du torero, se situe à une enjambée du Guadalquivir. Pendant ce temps-là, Juan Toro préfère chanter avec toute son âme face aux volants virevoltants des robes à pois de Paula Vera Ramírez, qui danse avec grâce et fracas. Daniel Fernández León, à la guitare, vient parfaire ce trio andalou vibrant.