Vendredi sur Mer

  • Suisse
  • Grâce synth-pop

C’est un peu par hasard que Charline Mignot, photographe de mode, entre dans le monde de la musique. L’un de ses shootings la mène à composer son premier titre, rapidement repéré. Le parfum de Vendredi sur Mer surgit comme d’entre les montagnes de marbre et un pacifique lunaire. Un univers synth vivifiant, d’une blancheur à la fois sombre et lumineuse, d’où s’élève doucement une voix érotico-glaciale qui fige le temps. Ses créations imagées et des textes scandés en français sur une pop électronique à l’esthétique très 80’s nous plongent tout droit dans un décor de cinéma froid, mais terriblement fascinant.