Bertrand Belin

  • France
  • Spleen folk rock élégant

En poète, Bertrand Belin égrène de sa voix grave, lente et entêtante les mots de la langue française. Chaque parole est consciencieusement pesée, habilement détachée, comme suspendue. À la manière d’un Daho ou d’un Bashung, il flâne délicieusement et traîne sa voix comme il traîne son spleen dans Paris, sur les pas de Baudelaire. Entre le dur et le doux, le rock et le folk, il avance sur une ligne de crête, qui laisse deviner des solitudes, des ruptures, des départs. Belin, c’est cette tension entre dire et taire, cette hésitation à se coltiner le réel ou à le torpiller par la poésie.