Médiathèque

Bienvenue dans la médiathèque de Paléo! En utilisant les filtres sur votre droite, vous pourrez générer des galeries média et naviguer à travers toute l'histoire du Festival. La médiathèque sera régulièrement fournie en nouveau contenu afin de remonter jusqu'à la naissance de l'événement en 1976. Restez connectés!

 
Blog Mercredi 23.07.14, 00:25 par cotelette

C’est en toute sincérité que j’avoue ici avoir particulièrement insisté pour chroniquer le concert des Londoniens de Jungle. J’ai bien compris que je n’étais pas la seule à vivre dans l’attente de cette expérience musicale. En effet, à mesure que le concert progressait, la foule de spectateurs grandissait jusqu’à déborder hors de la tente.

Blog Mardi 22.07.14, 22:16 par Sgt. Eleanor Rigby

- "Grooooaaaaaaaar"

- "Graaoouuuuu"

- "Raaaaaaaaar"

- "Roaaaaaaaaaaa"

- "Graaaaaw"

- "Miaou?"

Blog Samedi 27.07.13, 21:36 par Sgt. Eleanor Rigby

"Marc Aymon, il est vraiment chouchou!"

Marc Aymon, c’est un chanteur que ma mère aime bien. Ma mère et moi n’ayant pas du tout les mêmes goûts musicaux, et malgré le fait qu’il faut toujours écouter sa maman, c’est rare que j’écoute ses conseils dans ce domaine. C’est donc plutôt en tant que compatriote que je suis allée voir le jeune Valaisan sur la scène.

Blog Jeudi 25.07.13, 23:41 par Fernand Blackdoulou

Pour être honnête avec vous, la techno est un petit monde qui ne m’a pas encore happé et que je connais assez mal. Non pas qu’elle me paraisse inintéressante, mais je n’ai pas encore réussi à trouver une brèche par laquelle m’infiltrer. C’est donc en parfait imposteur que je m’apprête à rédiger ce compte-rendu. Mais pourquoi me direz-vous?

Blog Mardi 23.07.13, 23:50 par Fernand Blackdoulou

Premier jour, première chronique et premiers pas sous cette nouvelle scène du Détour. Une tente gourmande qui a mangé de la soupe tout l’hiver pour pouvoir engloutir quelques centaines de personnes supplémentaires et ainsi dépasser le Club Tent en terme de capacité. Les gars de Two Gallants, second groupe à caresser les papilles de ce nouveau lieu après les jeunes Anglais de Palma Violets, débarquent en toute simplicité et investissent les lieux. Premier constat, le rendu manque de niaque et l’énergie déployée par les deux Californiens ne se fait que très peu ressentir. Mes attentes sur ce concert se transforment rapidement en petite déception. Sans doute étaient-elles trop grandes.

Blog Dimanche 22.07.12, 23:12 par Fernand Blackdoulou

La jolie bretonne à la voix de velours revient en Suisse après sa première tournée des petits clubs romands en 2011 pour la promotion de "On My Own", son premier EP. La petite a grandi, ses compositions aussi. La pop folk frâiche et innocente a pris des allures plus sombres, voire inquiétantes sur "Get Your Soul Wasted" son premier album qu'elle est venue défendre aujourd'hui sur la scène du Détour. Ce que les morceaux ont perdu en insouciance ils l'ont gagné en noirceur, apportant à cet essai un univers plus imagé et poétique, proche de Coco Rosie.

Blog Samedi 21.07.12, 23:48 par Pinkas

C'est après la dissolution du groupe Private Garden en 2010, au sein duquel ils ont évolué durant trois ans et avec lequel ils ont déjà foulé la scène du Détour, que les Rollois de Widdershins ont décidé de repartir de zéro. Cette nouvelle formation a choisi un nom extrêmement approprié: en effet, Widdershins signifie "prendre la direction opposée au mouvement apparent du soleil"; et leur musique se situe à mille lieues de la pop-rock produite par leur groupe précédent.

Blog Samedi 21.07.12, 22:18 par Fernand Blackdoulou

Formé en 2008 à New York, le duo fribourgeois balance un rock lourd et sale, teinté de blues garage à tendance stoner qui sent bon les plaines désertiques de l'ouest américan. En lorgnant sans rougir du côté des White Stripes ou des Black Keys à l'époque où leur son n'était pas calibré pour les supérmarchés, les Helvètes peuvent se targuer d'amener une couche supplémentaire à l'édifice.

Blog Vendredi 20.07.12, 00:28 par Pinkas

Faisant la part belle au reggae/ragga, à la soul et aux musiques du monde, ce jeudi soir fut accompagné de tous les clichés qui pourraient être liés à ces genres. Ce sont ces clichés là que l'Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp s'amuse à briser, en bons iconoclastes.

Blog Dimanche 24.07.11, 20:04 par Fernand Blackdoulou

C’est un public très attentif et intéressé qui a accueilli en fin d’après-midi les Genevois de Mr Dame. La formule est simple mais pas pour autant facile: de douces chansons folk, des textes en français chantés à deux voix et une instrumentation épurée mais originale (contrebasse, guitare, violon, xylophone et harmonium). 

Blog Samedi 23.07.11, 23:22 par Fernand Blackdoulou

Paléo invite un obscur groupe alternatif de noise très expérimentale dans son enceinte dorée et si familiale, hummmm... Tout de même James Blunt, Mika, Jack Johnson, Zaz, Aaron, Cali et Welington Irish Black Warrior. Trouvez l’erreur? Qui de ces sept formations ne maîtrise pas les quatre accords winner happy tube dont la seule et unique vertu est de s’infiltrer malicieusement dans le plus grand nombre d’oreilles possible sans irriter le tympan? Même le puissant son de Ventura (très bon concert) en début de soirée peut sembler consensuel face à la prestation extraterrestre de ces jeunes Neuchâtelois apparemment élevés dans un monde différent du nôtre. D’ailleurs je ne pense pas qu’ils connaissent Zaz les veinards…

Blog Vendredi 22.07.11, 21:53 par JYC

Les quelques personnes ayant trouvé définitivement trop kitch, ringard, voir obscène la bataille entre le batteur de Shaka Ponk et un singe virtuel se sont peut-être consolées en montant voir la jeune chanteuse zürichoise au Détour pour apprécier sa pop-folk envoûtante.

Blog Mercredi 21.07.10, 20:29 par xurxx

Huitante-deux kilomètres séparent leurs locaux de répétition. Ce mercredi, ils jouaient à quelques pas l'un de l'autre.

D'un côté, les genevois Stevans et leur son britrock léché qui ont fait du chemin depuis leur dernier passage sur la Plaine de l'Asse. Leur prestation au Chapiteau, malgré quelques défauts de justesse dans la voix, fut une brillante conclusion de ce que nous devinons avoir été de longues heures passées dans la quête du hit parfait. Qu'ils interprêtent leurs plus grands succès ou qu'ils reprennent les Kinks, le show est aussi soigné que leur look nickel.

Abonnez-vous à notre newsletter