Chers gens
Paléophiles, Paléofolles,


Par GB

Je sais pas vous, mais nous, on a hâte. Parce que ça fait quand même 359 jours qu’on affûte nos bottes, qu’on astique nos casquettes, qu’on a posé dans l’évier les 14 gobelets Paléo vaguement propres oubliés au pied du lit, qu’on tente vainement de réussir un sandwich au magret. Ça fait 112 jours qu’on affine nos playlists Spotify, qu’on élargit nos horizons musicaux, qu’on se replonge dans moult plages californiennes, qu’on tente (vainement) d’apprendre l’espagnol en alignant les litres de tequila (pour oublier l’hydromel). Ça fait 64 jours qu’on vous goupille un contenu aux petits piments, pour que vous aussi puissiez soigner au mieux votre blues du lendemain, puis la traditionnelle dépression post-Paléo.

Ce Festival, toute la semaine, on va vous le raconter, vous le montrer, vous le dévoiler. Avec des concerts en streaming live et/ou chroniqués dans la foulée. Avec des reportages vidéo léchés et des zappings arrachés. Avec les photos de nos 10 photographes devant et derrière toutes les scènes, sur tout le terrain avec derrière l’objectif toi, toi et toi. Que tu nous suives sur le world wide web (parce que tu as 102 ans) ou sur Snapchat (parce que tu as 2 ans), sur Facebook, Twitter ou Instagram, on te donne tout. 

Alors je sais pas vous, mais nous, on a hâte.

Folk Yeah!