Notre politique environnementale

Paléo encourage les transports en commun

Proposer un réseau de transports en commun qui permette au plus grand nombre de profiter du Festival sans s’y rendre en voiture est une priorité. Grâce à une offre élargie de trains et de bus spéciaux, mise en place en collaboration avec les CFF, NStCM et le TCS, le Paléo Festival permet à chacun de rentrer chez lui, de Genève à Fribourg en passant par Neuchâtel, Porrentruy ou Brigue, et ce jusque tard dans la nuit. Entre 2005 et 2019, la part de festivaliers utilisant les transports en commun pour se rendre sur le site du Festival est passée de 27% à 45%. L’objectif est aujourd’hui d’augmenter ce chiffre et de diminuer le nombre de véhicules se rendant sur le site du Festival. Le Festival invite donc tout un chacun à emprunter les transports en commun ou à se grouper dans les voitures. En parallèle, Paléo soutien la mobilité douce et souhaite développer les possibilités de rejoindre la manifestation en vélo ou à pieds.

Nos mesures phares :

•    Trains et bus gratuits entre Nyon et l’Asse
•    Offre de trains de nuit chaque année plus étoffée durant la semaine du Festival
•    Bus TCS en direction et en provenance de la plupart des villes de Suisse romande
•    Bus spéciaux en gare de Lausanne et de Genève, afin de desservir les différents quartiers de ces villes
•    Parkings spécifiques dévolus aux vélos ainsi qu'itinéraires balisés et sécurisés entre Nyon/Prangins et le Paléo Festival
•    Éclairage de la Route de St-Cergue sur toute sa longueur
 

Paléo trie ses déchets et limite le gaspillage

Le Festival a généré 264 tonnes de déchets en 2019, soit environ 1kg par personne présente sur le site. L’équipe des "Aspirators" nettoie le terrain et trie les déchets générés par le Festival. Vêtus de vert, ils entretiennent les WC et veillent à ce que les nombreuses poubelles du site ne regorgent pas de détritus. Grâce au travail des "Aspirators", 55% de ces déchets a été recyclé. À l’avenir, le Festival souhaite augmenter ce pourcentage. 

Depuis 2019, Paléo renforce sa lutte contre le gaspillage alimentaire et collabore avec Too Good To Go. La nourriture invendue est ainsi consommée et ne finit pas tragiquement gaspillée.

Nos mesures phares :

•    Donner une deuxième vie à notre matériel
•    Remise en ordre du terrain (y compris ramassage de micro déchets, comme les mégots de cigarettes)
•    Mise en place de poubelles spécifiques (Pet, alu, déchets, verre) sur tout le site
•    Mise à disposition de déchèteries pour les stands afin d’encourager le tri
•    Interdiction à nos partenaires de faire usage de flyers et de distribuer des échantillons
•    Mise en place d’un système de gobelets réutilisables et consignés. Depuis 2009, 2'341'000 gobelets lavables ont été produit par Paléo.
•    Support de communication uniquement imprimé sur du papier recyclé
•    2018 : les pailles en plastique sont remplacées par des pailles en amidon compostables dans tous les bars et stands Paléo
•    Distribution de kits de tri aux campeurs
•    Remplacement progressif des bouteilles d’eau par des fontaines à eau
•    2019 : Too Good To Go et Paléo collaborent! La nourriture invendue est ainsi consommée et ne finit pas tragiquement gaspillée. 
•    2020 : mise en place d’un système de vaisselle consignée et lavable pour diminuer le plastique à usage unique. 
 

Paléo consomme local

L’étude de l’empreinte écologique du Paléo montre l'impact important de la consommation de nourriture et de boissons sur l’environnement. Le Festival a donc décidé de faire appel à davantage de producteurs locaux pour préparer les repas des quelque 5000 collaborateurs bénévoles (près de 50'000 repas servis chaque année). Par ailleurs, Paléo encourage les stands à proposer plus de produits locaux, bio, ou végétariens. Enfin, Paléo propose un large choix de vins suisses dans les bars du Festival.

Nos mesures phares :

•    Recherche des producteurs locaux
•    Un menu 100% local et un choix quotidien de plats végétariens au restaurant des collaborateurs
•    Une majorité de vins suisses dans les bars du festival
•    Un label « frais et local » pour les 20 stands les plus éco-responsables.
 

Paléo consomme de l’énergie verte

Depuis 2006, Paléo s'engage à consommer 100% d'énergie verte. Dans le cadre d'une collaboration entre Romande Energie et les Services Industriels de Nyon, le Festival consomme depuis 2006 du courant "Via d’ici" intégralement renouvelable et local. Cet engagement à consommer de l’énergie verte concerne également les bureaux tout au long de l’année.

Paléo économise l’énergie

Sur la base d'un audit énergétique et environnemental réalisé par Romande Energie et le WWF en 2007, Paléo continue à mettre en place des mesures visant à réduire sa consommation électrique. La consommation en électricité en 2018 a atteint 256 MWh, soit 854 Wh par personne présente sur le site.

Nos mesures phares :

•    Utilisation de systèmes d’éclairages économiques
•    Mise en place d’interrupteurs qui permettent aux bars et autres stands d’éteindre leur structure d’un seul clic
•    Mise en place de minuteries sur certaines structures électriques afin d’optimiser au mieux leur consommation
•    Sensibilisation des fournisseurs et autres partenaires à la nécessité de s’équiper en matériel de classe A
 

Paléo économise l’eau

Sur la base de l'audit cité ci-dessus, Paléo continue à mettre en place des mesures visant à réduire sa consommation en eau. Avec ces mesures (urinoirs secs, réducteurs de débit d'eau, etc.), la consommation du Festival a été de 10'824 m3 d'eau en 2018, soit une consommation individuelle de 36 litres.

Nos mesures phares :

•    Utilisation de réducteur de débit d’eau.
•    Mise en place d’urinoirs sans eau dans certains lieux.
•    Extinction systématique des urinoirs à eau dès la fermeture des portes
 

Paléo produit un merchandising éthique et écoresponsable