2018

From July 17th to 22nd 2018

affiche 2018
  • 7 stages
  • 276 concerts and shows
  • 230,000 spectators
  • 16.37 hectares
  • 4,840 volunteers
  • Poster designed by Jodie Aeschlimann und Joanne Joho

After an opening in great pomp with a show by the legendary band Depeche Mode, this 43rd Paléo Festival Nyon will certainly stay engraved in the minds. The beautifully decorated plaine de l’Asse was the setting for some unforgettable concerts, notably memorable performances by OrelSan, Gorillaz, Lenny Kravitz, MGMT and Jain, which met the expectations of audiences massed in front of the stages. And so the 2018 edition drew to a close in a radiant atmosphere. The wide range of rap and hip hop music was given pride of place this year and found its audience with the phenomenal Bigflo & Oli, Nekfeu and Suprême NTM. The flow of Romeo Elvis, Lorenzo, Little Simz and the aptly-named XTRM Tour received a massive thumbs up.

The Dome was enthralled by the grace of Ana Moura, the bubbling energy of La Pegatina and the aura of the cantautore Vinicio Capossela, while the Escale stage hosted acoustic sets and shows each evening in the centre of a spectacular Village, radiant in the colours of Southern Europe. In 2019, the Village du Monde will explore the riches of Quebec.

In addition to the concerts, La Ruche hosted hypnotic circus and sound shows, all under the banner of burlesque, to the delight of street theatre lovers. In the Quartier des Alpes, the public were able to appreciate the sculptures of those metal lace makers, Monic La Mouche, including the majestic and poetic Quai des Alpes. An astonishing number of people explored the amazing DEEP installation by the HES-SO, the interactive creation of La Lanterne and the exhibition by the photographer Nicolas Patault at La Galerie.

Videos

Pictures

ARTISTS

47SOUL, A Filetta, Adieu Gary Cooper, Algiers, Altin Gün, Ana Moura, Angèle, Anonima Teatro, António Zambujo, Arnaud Rebotini (live), Audio Dope & Band, Bandakadabra, Bernard Lavilliers, Bicep (live), Bigflo & Oli, Black Rebel Motorcycle Club, Bon Voyage Organisation, Brassmaster Flash, Calima, Camille & Julie Berthollet, Canzoniere Grecanico Salentino, Carlo de Rosa, Charlotte Cardin, Cie Dédale de Clown, Cie du Botte-Cul, Cie Ekart, Cie Kartoffeln, Cie Les P'tits Bras, Cie Progéniture - Le Bal à Pat' !, Cie Progéniture - Le Pat'Mouille Show !, Cie Titanos, Clara Luciani, Claudio Capéo, Crimer, Danitsa, Declan McKenna, Depeche Mode, Diron Animal, Django Django, Eddy de Pretto, Emir Kusturica & The No Smoking Orchestra, Feder, Feu! Chatterton, FOU! (FlexFab & Hook), Fréquence Moteur, Gerry Oulevay, Ghetto Kumbé, Giufà , Gorillaz, H E X, Havana meets Kingston, Hungry 5 feat. Worakls, N'to & Joachim Pastor, Ibeyi, IDLES, Imam Baildi, Indochine, Inüit, J. Bernardt, Jahneration, Jain, Jamel Debbouze, Kaleo, Kid Francescoli, KOKOKO!, L'Orage & L'Eclair = La Tempête, La Pegatina, Le Muscle, Lenny Kravitz, Les Humains Gauches, Little Simz, Lo Còr de la Plana, Loïc Nottet, Lonepsi, Lorenzo, Luca Bassanese & La Piccola Orchestra Popolare, Lysistrata, Magic & Naked, Malik Djoudi, María Símoglou Ensemble, Mario Batkovic, Mascarimirì, Mawimbi, MGMT, Mister Milano, Muthoni Drummer Queen, Nathaniel Rateliff & The Night Sweats, Nekfeu, Nina Kraviz, Nomadic Massive, Opuswerk + Benjamin Muzzin, OrelSan, Rilès, Roméo Elvis, S.O.S, SARO, SOJA, Sombre Sabre, Stabat Mater de Rossini, Superorganism, Suprême NTM, The Killers, Theo Lawrence & The Hearts, Tshegue, Txarango, Vendredi sur Mer, Vianney, Vinicio Capossela, Warhaus, XTRM Tour feat. Makala, Slimka & Di-Meh, Yonaka

Paléoblog reviews

(French only)

Monday 23.07.2018 - 03:15 - By GB

Réunis devant le gratin du journalisme festivalier de la Lémanie, Daniel Rossellat et Jaques Monnier étaient (évidemment) d'accord: Paléo a vécu cette année une édition de rêve.

Monday 23.07.2018 - 01:17 - By Croche

Mon t-shirt vibre au son des basses. Le bruit tape soudainement, comme pour nous avertir que le danger est imminent. La foule des Arches attend patiemment, le soleil brûle les épaules. Ça cogne déjà. Le guerrier se présente dans une éruption de fumée.

Sunday 22.07.2018 - 20:51 - By Cheval

Classé 7e meilleur album de l’année par le magazine Rolling Stone et Album de l’année par le Paléoblog, Mario Batkovic méritait bien on ne peut plus qu’on lui dédie quelques lignes. Autant le dire tout de suite, on a bien fait de venir tôt à Paléo aujourd'hui.

Sunday 22.07.2018 - 02:14 - By Velux

Le concert commence dans cinq minutes. De tous les côtés on afflue, comme portés par un mouvement irrésistible, une procession quasi liturgique. La messe va commencer. En fond de scène, comme trois cierges qui s’allument, les lettres de NTM s’embrasent. Le public aussi.

Saturday 21.07.2018 - 23:16 - By Fernand Blackdoulou

Juillet 2015, Feu!Chatterton faisait craquer le Détour. Depuis, les cinq Parisiens n’ont pas chômé, puisqu’au terme de cette première tournée marathon, ils ont embrayé sur leur deuxième essai envoyé dans les bacs cette année. Quel plaisir de retrouver le plus poétique des groupes de rock français ce soir sur la scène des Arches!

Friday 20.07.2018 - 23:59 - By Sgt. Eleanor Rigby

Vendredi soir, 21h15, Grande Scène. Toujours autant de pluie à Paléo. Si on est tous réunis ici, ce n'est pas pour danser les démons de minuit. "Aurélien, une chanson, Aurélien, une chanson!" 

Friday 20.07.2018 - 23:01 - By Cheval

20 heures. La foule commence à se masser dans le Festival et la pluie, comme pour rappeler aux spectateurs qu’un Paléo sans pluie, c’est comme un bisou sans moustache.

Friday 20.07.2018 - 03:37 - By Croche

J’avais vu Gorillaz à l’Arena, en novembre dernier. Et j’avais été déçue. Du coup, ce soir à l’Asse, j’y retournais franchement sans grandes attentes. Tant mieux car, au final, je n'ai vraiment pas été déçue de cette seconde tentative.

Friday 20.07.2018 - 01:45 - By Velux

Une fois n’est pas coutume, la météo s’est encore trompée. On avait vu le ciel se voiler derrière quelques grisailles en fin d’après-midi, des rideaux de pluie encore timides nous tomber sur la gueule. 

Friday 20.07.2018 - 01:44 - By Fernand Blackdoulou

C’est indéniable: depuis quelque temps, les musiques exotiques ont la cote par ici. Et le moins que l’on puisse constater, c’est que la créativité de ces nouvelles productions souvent hybrides et mélangeant folklore, électronique et futurisme, n’a aucune limite.